logo 4a0bfc88    CLUB PROBUS FRANCE

 

 

– CR DES JOURNÉES DES PRÉSIDENTS 2022 –

Région « nord » à Marcq-en-Baroeul, le 30 septembre

Région « sud » à Lyon, le 20 octobre

Région « ouest » à Nantes, le 08 novembre

 

 

Ce découpage en trois « régions » (que certains ont pu juger arbitraire) a permis, à quelques clubs près, une relative proximité de déplacement…

En préambule, Philippe Cattyn, président national, accueille chaleureusement les participants : présidents, vice-présidents et autres amis probusiens tout en regrettant l’absence de réponse et de représentants de certains clubs.

C’était aussi l’occasion de présenter les membres du conseil d’administration ou des comités (d’éthique ou des experts) présents et de les remercier pour leur investissement et l’aide apportée dans la résolution des sujets abordés au cours de l’année écoulée (voir « annexe »).

Philippe rappelle que ces réunions ont pour but d’informer, mais aussi d’échanger sur divers thèmes et de rencontrer les responsables des clubs locaux. Les présidents avaient d’ailleurs été conviés à formuler leurs questions lors des invitations.

Différents thèmes ont pu être abordés. En voici un résumé.

 Photo Marcq1

BILAN 2021 - 2022

  • ● Ce mandat a été l’occasion d’accroître les relations entre les régions en intégrant de nouveaux membres au niveau national.
  • Mixité des clubs : elle a été validée lors de la dernière AG. La possibilité de création de clubs féminins l’avait été auparavant. A ce jour, aucun club féminin n’a été créé et seul un club s’est ouvert à la mixité.

Il est bien spécifié que les clubs sont entièrement libres de gérer ce sujet selon leurs règles propres, à savoir : les statuts de leur club et leur règlement intérieur. Le conseil d’administration et le bureau national n’ont, en aucun cas, à intervenir. En cas d’ouverture à la mixité, il est toutefois souhaitable d’informer le bureau national avant de mettre à jour les statuts du club lors d’une assemblée générale extraordinaire.

Détail vestimentaire : pour les probusiennes, une écharpe (sur le modèle de celle utilisée par nos amis belges) se substituera à la cravate masculine.

  • Assurance des clubs : tous les clubs sont assurés depuis cette année, ce dont se félicitent les deux Philippe. Notre expert en assurance, Philippe Delacour, continue à se pencher sur ce dossier, notamment en ce qui concerne les relations avec Générations Mouvement (Groupama), organisme qui assure de nombreux clubs ProBus.

Est évoquée cette obligation contraignante, propre à Générations Mouvement, de déclaration nominative des participants pour chaque sortie ou voyage.

Il convient de vérifier auprès des autres assureurs si ce type de disposition est également nécessaire.

Il est rappelé que chaque club est libre de s’assurer auprès de la compagnie qu’il désire. L’important est que les membres (et leurs conjointes) soient assurés et que l’attestation d’assurance soit adressée au bureau national en début de chaque année (conformément aux dispositions stipulées dans les statuts nationaux).

En cas de problème ou pour toutes questions concernant l’assurance, il faut contacter Philippe Delacour ou Patrick Losfeld pour les aspects juridiques (avocat retraité).

  • Développement et communication, il est rappelé qu’il existe plusieurs « outils » disponibles et accessibles à tout un chacun.

Pour mémoire, citons le dossier presse ou la carte d’implantations des clubs en France ; carte qui permet de constater les « déserts probusiens », comme dans l’Est ou le Sud-Ouest. Chaque probusien est appelé à s’impliquer et à chercher, dans ses relations amicales ou familiales, des personnes susceptibles d’être intéressées dans ces secteurs.

Il est rappelé qu’en « cliquant » sur les repères placés sur la carte, on ouvre une fenêtre indiquant le nom du club, son lieu de réunion et les coordonnées du contact internet.

 Photo Marcq2   

 

 

 

 

 

 

 Une assemblée appliquée à l’hippodrome de Marcq-en-Baroeul

  • Contacts internet et mises à jour des données. Certains présidents ont réagi en mentionnant des erreurs ! Il semblerait qu’elles soient essentiellement dues à un manque de retour d’information(s). Le « gérant » du site au niveau national, Jean-Claude Nuytten, tout comme Thomas Glorieux (en charge de l’annuaire) ne peuvent deviner les changements intervenus dans les clubs. C’est au club, par le biais du contact internet, de faire le nécessaire et au secrétaire ou au président de vérifier épisodiquement la nécessité de mises à jour.

C’est l’occasion de rappeler le rôle important du contact internet existant dans chaque club : il est le seul qui soit habilité à modifier l’annuaire ou à renseigner, chaque année, le changement de bureau. D’autre part, il peut archiver, sur le site, à la page de son club, les documents importants (PV d’AG, déclarations à la préfecture, bilan financier, etc.). Divers « formats » sont admis, mais il est demandé d’éviter les photos jugées trop « lourdes ».

  • Site internet. Il est rappelé qu’une partie du site est en accès libre et une autre en accès limité (ne pas oublier de demander ses identifiant et mot de passe → rubrique « contact » ou d’utiliser ceux en votre possession : n’hésitez pas à cliquer sur « se rappeler de moi » …, cela vous évitera de renseigner ces données à chaque connexion).

Lors des journées, les « experts » en charge de l’informatique (Jean-Claude Nuytten et Marc Lebrun) ont pu indiquer de visu comment naviguer sur le site et montrer la facilité d’utilisation (après un peu d’entraînement…) au gré des questions posées. L’occasion également de montrer la richesse du contenu (que de questions auxquelles on peut répondre sans interroger un responsable !). Allez-y, baladez-vous et découvrez les rubriques…

Jean-Claude est, bien sûr, à la disposition des clubs qui auraient besoin de ses lumières.

  • Annuaire. Son édition représente 30 % des dépenses de ProBus France. L’enquête, lancée au printemps, n’a recueilli qu’un tiers de réponses, mais a permis de retenir une évidence : les points de vue sont très partagés. Certains sont prêts à passer au « tout numérique » ; d’autres s’y refusent totalement ; quant aux autres, ils sont mitigés…

Une évidence s’impose : l’avenir de l’annuaire papier est compromis à (brève) échéance. Les raisons avancées étant, entre autres, les coûts engendrés (tant pour l’impression que pour la distribution) ou l’aspect « écologique » (nombre d’arbres transformés en papier).

L’annuaire, consultable sur smartphone ou IPhone, a été testé et se révèle facile à installer et à utiliser.

Les « tutos » pour vous aider à installer l'annuaire sur vos téléphones (testé par divers clubs et déjà adressé à tous les « contacts internet ») sont publiés sur le site ProBus France : bandeau « LES CLUBS EN FRANCE », dérouler → « L’annuaire imprimable » → « Deux tutos pour vous aider à installer l'annuaire sur vos téléphones : Installer sur Androïd --> cliquer ici / Installer sur Apple ---> cliquer ici ».

Quid des intolérants au clavier ? On peut penser que les plus experts de leurs amis probusiens peuvent les aider à installer la fonction sur leur téléphone portable ou à imprimer la (ou les) page(s) utiles…

Dans un premier temps, il est prévu de réduire drastiquement l’impression des annuaires. Plusieurs suggestions sont évoquées. La décision sera prise avant la fin de l’année.

Il est rappelé que l’accès à l’annuaire est limité aux adhérents (donc n’est pas « grand public ») et nécessite identifiant et mot de passe.

Se rapprocher de Thomas Glorieux pour plus amples informations.

  • ProBus Global. C’est ProBus à l’international (domaine qui revient à Jacques Pierre Nollet).

Il y a 4500 clubs dans le monde rassemblant 300 000 probusiens. Pour la répartition sur le globe : visitez le site ProBus France, il y a une rubrique à ce sujet : bandeau « L’INTERNATIONAL » / rubrique « ProBus dans le monde en 2021 ».

Jacques Pierre incite ceux qui sont intéressés à s’inscrire à ProBus Global (formulaire sur ?... le site ! merci à ceux qui suivent…). Il évoque également l’idée de jumelages avec des clubs étrangers proches. Enfin, il cherche un éventuel membre, intéressé par l’international, pour le seconder.

  • ProBus en France: il y a actuellement 65 clubs et 1500 membres (environ). Deux nouveaux clubs sont en gestation : l’un du côté de Bayonne ; l’autre, dans la région lilloise.
  • Elections ProBus France: la date de la prochaine assemblée générale ordinaire et d’une courte assemblée générale extraordinaire a été fixée au jeudi 12 janvier 2023 ; ce sera à l’hippodrome de Marcq-en-Baroeul (banlieue lilloise), dans le Nord.

Photo Marcq3

------------------------------

INFORMATIONS

 

  • « Flash » financier. Ces réunions sont l’occasion de présenter un rapide aperçu de l’état des finances et de la répartition des différents « postes » des dépenses du plus « onéreux » au plus « avantageux » : déplacements, annuaire, maintenance du site, achats, frais d’AG, divers ; puis les recettes : cotisations, fond de trésorerie, participations aux AG, ventes de fournitures. Document préparé par Hervé Gimbert, le trésorier national.
  • Cours de vocabulaire probusien. Dans le nord, Yves Minguet, secrétaire, intervient à propos de la façon de nommer les administrateurs et animateurs du club au niveau national.

Dans les statuts précédents, le terme « Bureau ProBus France » (abrévié en BPF) a pu susciter des confusions et a donc été supprimé. Cette instance englobait tout : le conseil d’administration (élu), le bureau à proprement parler (président, vice-président[s], trésorier, secrétaire) et ce qui a longtemps été appelé le « bureau élargi », devenu le « bureau des experts », puis le « comité des experts » (les non élus, cooptés).

C’est le choix du terme « bureau » qui posait un problème : beaucoup de « bureaux » qui n’en étaient pas.

Notre expert juriste, Patrick Losfeld, a pensé qu’il fallait clarifier la situation en reprenant les statuts types plus classiques d’une association loi 1901 et en redéfinissant bien qui est qui et qui fait quoi …

Résumons :

L’assemblée générale des clubs élit un conseil d’administration.

Le « conseil d’administration » élit un bureau classique, constitué d’un président, un ou des vice-présidents, un trésorier, un secrétaire ; c’est le « bureau national de ProBus France » (c’est là qu’était la confusion dans les statuts précédents).

Des membres non élus, issus des clubs, sont cooptés pour leur compétence, c’est le « comité des experts ».

Nota : le rôle de ces « experts » est loin d’être négligeable, ils gèrent des points essentiels au bon fonctionnement du club, s’occupant, par exemple, du site internet, de l’annuaire, de l’aspect juridique, de la rédaction des procédures, des photos, du développement, de la communication, de la correction…

Enfin, le « comité d’éthique », constitué du président national qui le préside et des 3 derniers présidents nationaux de ProBus France (rappel : l’historique et les règles régissant ce comité ont été adressés récemment aux présidents).

Il se révèle, à l’usage, que le terme « conseil d’administration » plaît moyennement, d’où la proposition envisagée d’utiliser le terme « comité national » … Le choix de nommer le « conseil d’administration » en « comité national » supposerait une modification mineure des statuts nationaux lors d’une assemblée générale extraordinaire. Ce n’est pas un changement fondamental, mais purement linguistique… et pratique afin d’avoir 3 « comités ».

Résumons la situation :

L’assemblée générale des clubs élit un comité national (le conseil d’administration).

Le comité national élit le bureau national de ProBus France (président – vice-président[s] – trésorier – secrétaire).

Le comité national s’entoure du comité des experts.

Le comité d’éthique est constitué du président national et des 3 derniers présidents nationaux.

Photo Marcq4

  • Appel aux candidatures. Philippe lance un appel à ceux qui seraient partants pour participer aux conseil d’administration et comité des experts.

Dans le nord, il a présenté notamment Jean-Claude Devaux (Flandre 40ème), partant pour la trésorerie, et François Lhotte (Epernay Champagne) qui rejoindraient le « national ».

  • Décès de l’année. En vue de l’hommage qui leur sera rendu lors de l’AG, le secrétaire demande aux présidents de lui signaler les décès intervenus dans leur club au cours de l’année.

------------------------------

QUESTIONS DIVERSES ET TOUR DE SALLE

Les paragraphes précédents ont tenu compte des réflexions ou échanges lors de l’exposé des sujets. Ce qui suit présente les questions plus ciblées.

 I. Dans le « nord », on évoque :

  • ● La mixité: Un club avait anticipé et accueilli deux membres féminins. Comme d’autres dames (région lilloise) sont intéressées, le club de Cambrai Douai se dit prêt à les accueillir si elles sont disposées à faire la route… L’autre possibilité étant qu’elles créent le premier club féminin en France !
  • ● Le vélo: Il existe des sorties pédestres, organisées par Jean-Pierre Duhem (past président 2015-16), pourquoi ne pas proposer des sorties vélocipédiques ? Certains clubs sont déjà adeptes de la petite reine et conseillent le site OpenRunner (https ://www.openrunner.com/) qui permet de planifier des circuits. Suggestion : ces clubs pourraient-ils proposer des sorties en invitant les cyclistes probusiens à les rejoindre ?

La question de l’assurance se pose, mais il suffirait -sans doute- de faire une déclaration préalable (dans le cas de Générations Mouvement).

Photo Marcq5

- Recrutement : ce devrait être un objectif permanent dans le souci de maintenir un effectif constant et de tenir compte de la pyramide des âges. Il est rappelé qu’il existe une procédure de recrutement qui incite à la prudence… : c’est… sur le site.

- Élection : Le mode de nomination des présidents diffère d’un club à l’autre et fait débat : chacun présente sa méthode. L’important est qu’elle convienne à l’ensemble des membres du club et soit inscrite dans le règlement intérieur du club.

- Refus de présider : Et si un membre ne veut pas accéder à la présidence ? A chaque club, son avis : tolérance, déception, indifférence, etc. Il semble difficile d’obliger un membre à assurer la présidence s’il ne le désire pas.

…………………………

II.  Vers le « sud », on évoque :

 

- Pyramide des âges : la question d’une limite d’âge au recrutement ; la réponse est qu’il n’y en a pas, qu’un candidat jugé « âgé » peut être une bonne recrue (et vice-versa) et que c’est donc à la seule discrétion des clubs.

- Modification des statuts du club : il est rappelé qu’elle ne peut se faire qu’en convoquant une assemblée générale extraordinaire et qu’il faut la soumettre au conseil d’administration national pour vérifier la conformité avec les statuts nationaux.

- Réunions régionales des présidents et vice-présidents : les participants les souhaitent en début d’année (1er trimestre), avec un thème fixé et permettant d’assurer la formation (et information) des futurs présidents.

IMG 7752IMG 7753 IMG 7755

IMG 7754

- Frais de déplacements : Une matrice de note de frais sera envoyée aux trésoriers par le national à titre d’exemple. Il semble normal que les frais de déplacements soient pris en charge par les clubs pour leur président lorsqu’il représente son club ; tout comme le bureau national prend en charge les frais des membres du bureau national ou des comités lorsqu’ils se déplacent au titre de leur engagement national. Tout cela doit se faire dans la plus grande transparence au sein de chaque club, comme le rappelle notre sage past président, Didier Decarne.

- Nomination du « secret » (« confident », « tombeau », « homme tombeau », etc.) : le choix est à l’initiative de chaque club en accord avec son règlement intérieur.

- Quorum : sa détermination est, elle aussi, à l’initiative de chaque club et doit être adoptée en AGE.

- Questions juridiques : se rapprocher de Patrick Losfeld, notre « expert-juriste ».

- Cotisation annuelle à ProBus France : elle sera définitivement fixée lors de l’AGO de janvier.

- Newsletter : plusieurs présidents disent ne pas la recevoir ni les courriels… (Note du secrétaire : aucun retour / vérifier si les adresses fournies sont mises à jour / voir les spams / les messages adressés ont pour objet : « ProBus – suivi de l’objet »).

- Liste des activités : demande d’un président concernant la simplification de la présentation sur le site. Réponse : cela doit être du ressort de chaque club et de son contact internet de faire le tri. Le responsable national n’a pas la capacité d’exercer une censure personnelle.

- Liste des conférences : demande de préciser si elles sont en interne ou avec un intervenant externe.

- Annuaire électronique : étudier la possibilité de créer un lien pour appeler directement le numéro de téléphone d’un probusien. Réponse : non pour l’instant, mais à voir dans l’avenir.

…………………………

III.  Sur le versant « ouest », on évoque, outre certains sujets déjà évoqués lors des précédentes réunions et rapportés ci-avant :

 

- Coordonnées des membres du CA et des comités : demande est faite de les repréciser sur le site pour éviter le passage par l’annuaire.

- Frais AG : pour les membres du conseil d’administration et des comités nationaux ils sont pris en charge par le « national » ; pour les clubs, c’est à la discrétion des clubs (règlement intérieur ?), mais il paraît souhaitable, voire normal, qu’ils soient pris en charge par la trésorerie du club.

- Assiduité aux réunions : il est rappelé que notre club est un club d’amitié et que l’on ne peut forcer les gens à une présence obligatoire. Là encore, c’est le rôle des présidents de veiller à la bonne dynamique de leur club et de se référer à une éventuelle disposition à ce sujet dans le règlement intérieur.

IMG 7799IMG 7803IMG 7804   

IMG 7807Photo Nantes

  IMG 7805

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Recrutement : Philippe rappelle les conseils érigés par ProBus France dans les procédures de recrutement (voir rubrique sur le site) et, encore une fois, chaque club les adapte selon son règlement intérieur et en adéquation avec ses règles. Il est rappelé qu’un nombre de 20 à 25 membres par club semble raisonnable et qu’il n’est pas conseillé de faire rentrer trop de nouveaux membres d’un coup, il faut laisser le temps à tous de s’intégrer.

- Mode d’élection : chaque club fait comme il l’a décidé dans son règlement intérieur ; il n’y a pas de règle imposée.

-----------------------------------------------

Les discussions ont permis à chacun de s’exprimer ou d’exposer son problème : n’était-ce pas le souhait exprimé par le président dans son introduction ? D’ailleurs, il ne manque pas, à l’issue de chaque journée, de remercier les présents pour leur participation active.

 Photo Marcqfinale

Lors des trois réunions, un déjeuner permettait aux participants de retrouver leur tendre moitié et de deviser avec les autres convives… puis de profiter d’une visite locale (certaines étant assurées par probusien, tel Eric Vicaire, président de Nantes Agoralizé).

Philippe Cattyn, président national

Marc Lebrun, développement et communication région nord et site internet

Yves Minguet, secrétaire

Crédit photos : merci à Vincent Heem

N.B. : Notre secrétaire national avait pensé que, à l’issue de chaque réunion, un CR « local » serait rédigé. « Que nenni, a dit le président national, nous ferons plutôt uns synthèse globale ». (N.D.L.R. : ce qui n’est pas totalement stupide, mais a contraint les premiers réunis à attendre quelque peu le passionnant résumé que vous venez de savourer et ce qui explique également la présence de quelques illustrations insérées lors du premier jet qui était destiné aux clubs de la région « nord » …)

ANNEXE (membres du CA et des comités présents aux différentes journées) :

À Lille : Philippe Cattyn – Didier Decarne – Marcel Gambier – Hervé Gimbert – Thomas Glorieux – Vincent Heem – Bertrand le Bidois – Marc Lebrun – Jean-François Loridan – Yves Minguet – Jacques Pierre Nollet – Jean-Claude Nuytten

À Lyon : Philippe Cattyn – Didier Decarne – Bertrand le Bidois – Marc Lebrun – Jean-Claude Nuytten – Hervé Scrive

À Nantes : Philippe Cattyn – Bertrand le Bidois – Marc Lebrun

Inscription à notre newsletter

Liens utiles

Probus International : liens vers les sites
https://probusglobal.org
Probus UK
https://probusclub.net/clubs/
Probus Belgique
http://www.probus-belgium.be/fr